Archive

Archive for mai 2009

X-Mens Origins: Wolverine

x_men_origins_wolverine

Titre: X-Mens Origins: Wolverine
Date de sortie: 29 Avril 2009
Casting:
Réalisateur: Gavin Hood
Acteurs: Hugh Jackman, Danny Huston, Liev Schreiber

Après avoir intégré le programme militaire  » Weapon X  » qui transforme les mutants en armes vivantes, Wolverine n’a de cesse de retrouver ceux qui ont tué son père et la femme qu’il a aimée.

Si les scènes sont loin d’être très mal tournées, l’histoire, elle, est un peu plus difficile à suivre, et comporte énormément d’erreur. Dès le début, le film plante le décor: De beau effet spéciaux, mais une histoire très prévisible et vide de sens, un projet arrivé au cinéma alors qu’il était bien mieux en BD.

–Attention, risque de spoilers–
Déjà, j’ai jamais trop trop accroché aux 3 premiers X-Men. Mais quand j’ai vu celui là, je me suis bien marrée. J’ai pas arrêter de compter les erreurs contenues dans le film:
-Que lorsque vous êtes dans une baignoire remplie d’eau, quand vous en sortez, votre coiffure est nikel et vos cheveux pas mouillés.
-Qu’on peut couper en deux le lavabo de quelqu’un sans que celui ci se demande comment t’a fait (en sachant qu’en plus on a trois griffes, et pas une seule…)
-Que « Wolverine » n’est plus un nom de code donné par la Division Alpha mais par sa femme
-Que quand vous planter une lame (ici des griffes) dans le corps de quelqu’un, vous les ressortez sans une goutte de sang dessus.
Enfin bon, je vais pas tout faire parce que je suis plus que déçu, surtout en sachant que pour éviter le piratage il y a plusieurs fin possible pour le même film, alors bon, je vais essayer de pas trop le descendre quand même.

Ma note: 12/20 (et c’est grâce aux effets spéciaux)

Catégories :Action, Fantastique, Science-Fiction Étiquettes : , , , ,

Ghost Rider

ghost.rider

Titre : Ghost Rider

Date de sortie : 21 Février 2007

Réalisateur : Mark Steven Johnson

Casting : Nicolas Cage, Eva Mendes, Wes Bentley …

Durée : 1h50

Bande annonce : Ici

Pour sauver son père victime d’un accident, le cascadeur Johnny Blaze a vendu son âme au diable. Mais ce marché a un prix qu’il ne tarde pas à découvrir : humain la journée, il devient le Rider la nuit, un chasseur de primes traquant les âmes échappées de l’enfer. Lorsque Roxanne est menacée, Johnny décide d’utiliser ses pouvoirs pour se retourner contre son Maître.

Même si le film n’est pas profond et que le scénario est mince, j’ai beaucoup aimer l’ambiance du film, fun …

Que dire, un film sympa avec de beau effets spéciaux mais j’ai pas accroché malgré que le personnage du Rider soit très bien réalisé et joué par Nicolas Cage. Ça me fait ni chaud ni froid.

Note : 12/20

Catégories :Action, Fantastique Étiquettes : , , , , , ,

Danse avec les loups

hml7n51n

Titre : Danse avec les loups

Date de sortie : 20 Février 1991

Réalisateur : Kevin Costner

Casting : Kevin Costner, Mary McDonnell, Graham Greene (II) …

Durée : 3h03

Bande annonce : Ici

Le jeune lieutenant John Dunbar est envoyé à un poste de reconnaissance dans les immenses plaines du Dakota pendant la guerre de Sécession. Il rencontre au cours de l’une de ses missions de reconnaissance le peuple sioux. Le lieutenant se lie d’amitié avec la population indienne. Il arrive même à intégrer la tribu, au point d’être surnommé « Danse avec les loups », et de s’éprendre d’une des leurs, une blanche baptisée « Dressée avec le poing ».

L’histoire se passe durant la guerre d’indépendance américaine, en Amérique, notre héros est un gradé de l’armée américaine qui en a un peu marre de ces affrontements et décide d’être muté au niveau de la frontière entre le monde « civilisé » et le monde des indiens. Il va alors apprendre à connaitre ce peuple dont il avait beaucoup entendu parler en mal. Le film dénonce la connerie occidentale face aux autres espèces et face aux peuples différent d’eux. Ils s’imposent sans demander la permission, et s’ils n’y arrivent pas ils utilisent la violence, et ils ne vont pas changer de méthode car tout au long de l’histoire humaine cette méthode leur a toujours réussi. On apprend à connaitre le peuple indien et on a droit à de très beaux paysages.

Film poignant avec une belle réalité que nous montre l’acteur réalisateur. Beaucoup de paysages assez sympa à regarder, pour 3h00 de film je ne me suis pas ennuyé une seule fois.

Note : 15,5/20

Millénium

19070375_w434_h_q80

Titre : Millénium

Réalisateur : Niels Arden Oplev

Acteurs : Michael Nyqvist, Noomi Rapace, Lena Endre

Date de sortie : 13 mai 2009

Mikael Blomkvist est journaliste économique dans le magazine Millenium. Condamné pour diffamation, il décide de prendre de la distance avec sa vie et son métier. Mais Henrik Vanger, grande figure de l’industrie suédoise, fait appel à lui afin d’enquêter sur un meurtre non élucidé, celui d’Harriet Vanger, nièce du grand homme et disparue à l’âge de seize ans. Au cours de ses recherches, Blomkvist se rend compte que La famille Vanger semble cacher bien des haines et des secrets. Dans le cadre de son enquête, le journaliste est amené à rencontrer Lisbeth Salander. La jeune femme de vingt-quatre ans possède un don exceptionnel, celui de découvrir des informations introuvables. Tous deux vont être amenés à se croiser dans une enquête qui va révéler beaucoup plus que ce que chacun aurait pu imaginer…

Le film est directement tiré d’une saga littéraire vendu à des millions d’exemplaires dans le monde. Écrit par Stieg Larsson, l’auteur décède après avoir pondu le troisième livre et ne pourra assister au succès de la saga Millénium. Millénium c’est le titre du livre, du film mais aussi celui du journal qui emploi Mickael Blomkvist, ce journaliste va se retrouver plongé au cœur d’une affaire non résolu depuis un quart de siècle. Aidé par une jeune hackeuse, nos deux suédois vont devoir élucider une affaire très louche. Une intrigue intelligente et pleine de rebondissements qui laisse cependant perplexe face à sa mise en scène parfois trop ostentatoire. Quelques moments inutiles qui ralentissent le film, une violence crue qui ne ménage pas le spectateur et réussi à augmenter la tension. Millénium c’est le genre de film alléchant, ou on reste sur notre faim … A deux doigts de l’indigestion.

En Bref : Un polar intelligent et glaciale qui laisse perplexe.

Note : 11/20

Evil Dead 3

evildead3

Titre : Evil Dead III : L’Armée des ténèbres.

Date de sortie : 5 janvier 1994

Réalisateur : Sam Raimi

Acteurs : Bruce Campbell, Embeth Davidtz, Marcus Gilbert

Bande annonce : VO

Une tronçonneuse greffée au poignet, un fusil à canon scié dans l’autre main, Ash, le héros des Evil Dead, remonte le cours du temps jusqu’en 1300. Là, il lui faut mettre la main sur le Nécronomicon, grimoire à l’origine de ses malheurs. Sa quête se transforme vite en effarante croisade, qui le mène à affronter une armée de squelettes…

Ce film est le plus drôle de la saga. Ash évolue mais du mauvais côté : il est devenu plus stupide que jamais, mais c’est ce qui fait que cet épisode est très savoureux. Des scènes complètement loufoques, des squelettes qui font de la flûte avec leur tibia, un grimoire avec un mot de passe dont personne ne se rappelle, des paroles tirées par les cheveux. Déconseillé aux moins de 10 ans.

Mon préféré ! Un film qui se passe au Moyen-Age mais par moment on oublie que l’on y s’y trouve, et Ash est royalement pitoyable assez souvent. A voir si on aime les anciens films.

Note : 14/20

Evil Dead 2

Evil_Dead2_poster[1]

Titre : Evil Dead II

Date de sortie : 8 juillet 1987

Réalisateur : Sam Raimi

Acteurs : Bruce Campbell, Sarah Berry, Dan Hicks

Bande annonce : VO

Deux jeunes amoureux se rendent dans la cabane du professeur Knowby, qui a mystérieusement disparu après avoir eu en sa possession quelques pages du Livre des Morts, redoutable grimoire disparu au XIVe siècle.

Encore mieux que le premier volet. Nous n’avons pas le droit à une suite, mais à une sorte de remake, en bien meilleur. Toujours plus débile et hilarant. Le film ne se veut à aucun moment sérieux. Son côté angoissant crispe le spectateur qui se relâche par des rires hystériques lors des scènes cartoon dignes d’un Tex Avery (ex: la scène de la main). Déconseillé aux moins de 12 ans.

Un peu déjanté, même beaucoup ! Des scènes hilarantes, un faux héros trouillard ! Parfait pour un film tourné à  cette époque avec un petit budget.

Note : 14/20

Evil Dead

13/05/2009 1 commentaire

affiche_w434_h_q80[1]

Titre : Evil Dead

Date de sortie : 24 août 1983

réalisateur : Sam Raimi

Acteurs : Bruce Campbell, Ellen Sandweiss, Hal Delrich

Bande annonce :

Cinq jeunes vacanciers s’installent dans une baraque au coeur d’une sinistre forêt. En descendant dans une cave lugubre, les deux garçon de la bande découvrent un vieux magnétophone qui, une fois remis en marche, émetune incantation magique. Laquelle réveille les forces du mal, déclanchant ainsi une horreur sans nom…

L’humour potache et mal élevé qui traverse le film, loin d’édulcorer sa violence, participe à l’hystérie de l’ensemble. Un film qui malgré sont age et le manque d’effet spéciaux et quand même rudement bien fait. Déconseillé au moins de 10 ans.

Evil Dead appartient au rare film qui,avec une poignée de dollar, deux trois copains, le maquillage de sa mère et un tas de bonne idée à faire un chef d’œuvre. Car Evil Dead est un chef d’œuvre et son génie de réalisateur Sam Raimi, caméras à l’épaule ou accroché  à une mobylette révolutionne le cinéma de genre grâce à une mise en scène sympathique et un final qui nous laisse sur notre faim.